Prunoy

Prunoy Place Saint-Laurent

Prunoy est une très ancienne commune française, devenue, le , une commune déléguée de la commune nouvelle de Charny-Orée-de-Puisaye. Ses origines remontent probablement au moyen-âge. On en retrouve la trace, sous de nom de commune de Prenoy, aux environs de 1207 alors qu’elle est gouvernée par le sire Augalone.

  • Le Château
chateau_prunoyLa commune de Prunoy comporte un château intéressant, (originellement appelé château de Vienne), inscrit à l’Inventaire des Monuments Historiques depuis 1974. L’histoire de ce château, aménagé en locations de chambres, suites et appartements depuis 1983 par Josée ROUMILHAC, Débute à la Renaissance. Au début du 16ème siècle, lorsque Guillaume de CREVECOEUR, fils de Philippe de CREVECOEUR qui négocia le fameux traité d’Arras rattachant la Bourgogne à la France, choisit le site de Prunoy pour y bâtir le château de Prunoy au coeur d’une propriété de 3.000 hectares à l’époque. Un plan du 18ème rend compte de l’étendue de ce domaine. En 1721, François Christophe de LALIVE, receveur général des finances, fait transformer le château gothique, ne conservant que la tour dite “de la bibliothèque”, pour y ériger, à la place, un château du plus pur 18ème avec de petites tours carrées sur les côtés. Un aspect et une allure qu’il conserve encore de nos jours. Après sa mort, en 1765, le domaine revient à Ange Laurent LALIVE de JULLY, brillant diplomate, peintre et graveur qui s’attache à Prunoy, multiplie les plantations et assèche les étangs environnants à l’exception de deux créés artificiellement et qui subsistent à l’heure actuelle. Il s’éteint en 1779. Le château quant à lui n’est plus ouvert au public que ce soit pour des visites ou des réservations de chambres.
  • L’église

Le village ne compte plus d’église, celle qui existait fut démolie, en 1929, car vétuste et dangereuse pour les paroissiens.